Découvrez le bracelet NIKE FUELBAND en Test vidéo

Allez, soyons vintage et découvrons le Nike Fuelband

Aujourd’hui, je souhaitais vous présenter un produit, parce que je m’y suis profondément attaché au fil du temps. Vous l’aurez compris, on va parler du Nike Fuelband.

Le Nike Fuelband est un produit vraiment à part, tout d’abord parce qu’il a été commercialisé par une entreprise n’étant pas particulièrement dans la high-tech. Avant d’être brutalement retiré de la vente, ce bracelet connecté a été très lourdement promu par Nike, que ce soit à travers des publicités ou en faisant fièrement trôner l’accessoire sur un piédestal dans leurs boutiques.

Alors, est-ce que le Fuelband méritait toute cette hype ?

Fonctionnalités

Pour tout dire, le Nike Fuelband n’offre pas énormément de fonctionnalités…

Il se synchronise en bluetooth à un téléphone (iOS était privilégié à l’époque 😥 ), il fait podomètre, peut afficher l’heure, les calories dépensées dans la journée, une estimation de la distance parcourue en kilomètres…  Rien de révolutionnaire, même à l’époque de sa sortie en 2013. Il ne permet même pas d’afficher vos notifications.

En bref, il s’agit uniquement d’un bracelet d’activité, ni plus, ni moins.


Dans cette optique, l’unique bouton du Fuelband, seul élément interactif de l’appareil, permet de signaler que vous entamez une séance de sport. Bon, dans les faits, à part la course à pied, il y a peu de choses que le Fuelband mesure correctement. C’est dommage.  En plus de ça, sa batterie ne tient que 2 ou 3 jours et il n’est que résistant à l’eau, pas waterproof.  Mais il serait vraiment injuste de noter le Fuelband uniquement à travers ses caractéristiques techniques.

Ce qui permettait au Fuelband de se distinguer, c’est le système des points Fuel.

En fait, le bracelet ne mesurait pas votre activité à travers les calories dépensées ou le nombre de pas effectués, mais à travers un système de score. Ainsi, au lieu de dire que vous en êtes à 8800 pas sur votre objectif de 10000, vous allez dire que vous en êtes à 1700 fuel sur 2000. C’est tout bête, mais ça rend l’activité physique moins anxyogène et plus fun, d’autant que vous pouvez partager vos scores avec la communauté via l’application de Nike.

Ce côté fun se ressent même dans le design de l’appareil, un petit bracelet rigide assez tendance avec des leds qui semblent sortir de nul part… Vraiment sympathique.

Je pense que c’était l’objectif de Nike: rendre le sport sympa. Pour peu que l’on se prenne au jeu, l’objectif me semble être accompli, du moins pendant un temps. En soi, cela peut permettre à quelqu’un de s’initier au sport, ce que je trouve plutôt noble comme initiative. 

Vidéo:

Acquérir le Nike Fuelband

il existe plusieurs modèle du Fuelband et vous pouvez tous les acheter directement via AMAZON à des prix variant de 75€ jusqu’à 178€ en fonction des matériaux utilisés. n’hésitez pas à y jeter un coup d’oeil .

Voilà, c’est tout pour ce court test du Fuelband ! N’hésitez pas à me donner votre avis sur l’objet dans les commentaires.  et à suivre Thomas sur la page la page Youtube NighTech

 

Découvrez le bracelet NIKE FUELBAND en Test vidéo
Mot clé :                            

Un commentaire sur “Découvrez le bracelet NIKE FUELBAND en Test vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Les paramètres des cookies sur ce site sont par défaut "accepter les cookies" pour vous offrir la meilleure expérience possible de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à ce sujet.

Fermer