Free mobile va racheter le parc d’antennes de Bouygues Telecom sous condition.

Free est toujours là où on ne l’attend pas et c’est bien sa marque de fabrique. Free  est au centre d’une négociation historique, Bouygues et Free ont trouvé un terrain d’entente qui va secouer le paysage de la téléphonie en France.

La vente de SFR par Vivendi est le gros sujet du moment dans la sphère mobile, en effet deux acteurs se proposent à ce rachat, Numéricable (principalement acteur dans l’ADSL) et Bouygues Télécom troisième réseau mobile en France. Ces deux grandes entreprises sont prêtes à de grandes négociations, Numéricable passait pour le favori mais Bouygues Télécom a sorti sa carte Free pour mettre toutes les chances de son coté.

bouygues-telecom

 

Ce week end, les grands patrons de Bouygues et Free se sont réunis pour signer un accord inédit: Free rachètera le parc d’antennes de Bouygues Télécom uniquement si ce dernier obtient le rachat de SFR.

Cette transaction coûtera 1.8 milliards d’euros à Free!

Malgré le montant élevé, Free fera sans contexte une belle affaire puisque Free présente une belle santé financière et pourrait verser cette somme sans contrainte sur le capitale  grâce à des fonds propres et des ressources bancaires fiables. Free se verrait donc équipé d’un parc de 15000 antennes supplémentaires en 2G/3G et 4G. Et fort de cette annonce Free en profite pour préciser qu’il a atteint 8 millions de client depuis l’ouverture de sa branche mobile!

Cette opération hors du commun permet à Bouygues Télécom de devenir le favori dans le rachat de SFR et montre sa bonne foie à assurer une concurrence équilibrée et  juste entre les trois opérateurs Orange, (SFR +Bouygues) et FREE ainsi redessinés.

Un accord préalable qui se veut rassurant puisque Bouygues ajoute que si la fusion à lieu avec SFR, les emplois seraient ainsi conservés, et de nouveaux seraient créés.

Pour le moment les propositions de rachat de Bouygues et de Numéricable sont  toujours à l’étude par le groupe Vivendi et sont très surveillé par l’autorité de la concurrence.

Malgré tout, des inquiétudes persistent et les associations de consommateurs s’inquiètent d’une éventuelle augmentation des prix et les salariés de SFR redoutent tout de même des doublons de postes à tous les niveaux d’où des suppressions de poste masquées.

Vous l’aurez compris le sujet est autant sensible qu’exceptionnel et devrait nous offrir d’autres rebondissements dans les prochains jours.

A bientôt sur mygsm.fr

 

 

Free mobile va racheter le parc d’antennes de Bouygues Telecom sous condition.
Mot clé :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *