Test vidéo « rétro »: Sony Smartwatch 3

La sortie imminente d’Android 2.0 est sur le point de remettre les smartwatch sur le devant de la scène.

Enfin, au moins pendant quelques semaines. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement j’ai beaucoup de mal avec la politique des constructeurs en matière de montres connectées.

Actuellement, ces montres sont chères, leur prix tourne entre 250 et 400 euros (soit le prix d’un smartphone plutôt bon tout de même). À cause de Fitbit et à son espèce de frénésie de rachat d’entreprises, nous n’avons plus Pebble pour proposer des montres sympas et abordables, ce qui est dommage. En plus de ça, les montres actuelles deviennent rapidement obsolètes, et pourtant, il y a un modèle, sorti il y a plus de 2 ans, qui est toujours d’actualité, a de fortes chances de passer à android wear 2.0 et, en plus, est devenu abordable grâce à son grand âge.

Laissez moi vous présenter pour quelles raisons la sony smartwatch 3 est toujours un bon investissement début 2017.

Design

Certes, le design de cette montre n’impressionnera personne. Avec son allure carrée et franchement épaisse à près 1,2 centimètres, le public visé est clairement masculin.  Elle est assez lourde, avec … Cependant, elle a l’avantage de ne pas être trop bling bling, pas comme d’autres,  tout en étant plus ou moins agréable à l’oeil. Après, oui, son écran est carré

Ecran

On aura beau dire ce que l’on veut, mais pour afficher de l’information, rien ne vaut un écran rectangulaire. Pour moi, essayer désespérément de faire des montres connectées ressemblant à des montres classiques à cadran rond est un non sens.

Pour afficher du texte, ce n’est pas optimal, et c’est plus une forme de traditionalisme marketing qu’autre chose selon moi.  Je ne sais pas si vous êtes d’accord, mais tant qu’une montre connectée est jolie, je me fiche qu’elle ait un écran carré, je le préfère même. Et effectivement, la smartwatch 3 possède un très bon écran carré.

Bien défini avec sa résolution de …x…, elle affiche de belle couleurs, peut être léééééégèrement trop jaunes, rien de grave. De plus, sa technologie transflective lui permet d’utiliser la lumière ambiante pour son propre affichage, ce qui la rend particulièrement lisible en extérieur.

Caractéristiques techniques et fonctionnalités

On passe rapidement les caractéristiques techniques:

  • 512 Mo de ram,
  • 4 go de stockage pour votre musique et vos applications
  • et un Snapdragon 400

du vu et revu. Ces caractéristiques sont similaires à la Moto 360 de deuxième génération, par exemple.

Là où ça devient intéressant, c’est au niveau de sa batterie de capteurs. La Smartwatch 3 est toute équipée:

  • sa propre puce wifi pour rester connectée à votre smartphone en tout temps (ce qui consomme beaucoup de batterie),
  • le bluetooth (évidemment),
  • le GPS ( ce qui consomme beaucoup de batterie).
  • Elle possède même sa propre puce NFC, qui n’a pas encore été exploitée par Sony.

Concrètement, c’est LA montre connectée pour les coureurs ou cyclistes amateurs. Vous pouvez partir sans votre téléphone et avoir votre suivi Strava ou Runtastic, en plus de votre musique via des écouteurs bluetooth. La connexion bluetooth est alors stable, je n’ai constaté aucune coupure ou interférence lors de plusieurs sorties de 15/20 km. Génial.

Evidemment, elle fait tout ce qu’une montre Android est capable d’effectuer bien sûr:

  • changer de cadran,
  • recevoir vos notifications,
  • utiliser des applications,
  • dicter des SMS
  • ou utiliser le contrôle vocal via Google Now.

D’ailleurs « Ok Google » est loin  de fonctionner à chaque fois, très souvent il se contente de faire une recherche google plutôt que de répondre à ma question. C’est dommage, cela oblige à sortir son téléphone.

Batterie

Sony promet une autonomie de deux jours. Dans les faits, c’est plus compliqué.

Si vous n’utilisez pas le GPS, vous tiendrez assez facilement les deux jours, effectivement. Mais si vous l’utilisez, vous aurez du mal à tenir la journée, alors faites attention lors des jours où vous prévoyez une sortie running.

Pertinence du produit

Le gros problème de certaines smartwatch est le mauvais investissements qu’elles représentent. C’est ce que j’entend par “la pertinence du produit”. Concrètement, elles sont trop chères pour leur utilité et leur durée de vie.

POur moi le  prix est parfait: une centaine d’euros pour avoir une extension de l’écran de son smartphone au poignet, cela me parait intéressant. Le support d’android wear 2.0 n’est pas assuré, mais jusque là Sony est un constructeur très sérieux au niveau du suivi logiciel. Etant donné les caractéristiques techniques de la SW3 et l’absence d’un modèle plus récent, je pense pouvoir m’avancer et dire qu’elle devrait passer sous Android wear 2.0, mais ce n’est que mon analyse de la situation.

Vidéo explicative

Conclusion

Bref, la SmartWatch 3 est une montre connectée sous Android Wear 2.0 complète, abordable et parfaite pour les sportifs, quoi qu’un peu lourde. Je vous la conseille si, comme moi, vous n’avez pas envie d’investir 300 euros dans un simple accessoire.

Vous possédez également une smartWatch ou avez encore des questions ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires .

 

Test vidéo « rétro »: Sony Smartwatch 3
Mot clé :            

3 commentaires sur “Test vidéo « rétro »: Sony Smartwatch 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *